Italie : généralisation du passe sanitaire

Italie : généralisation du passe sanitaire

Oh ! Encore un qui nous fait un “Tadjikistan”…

Une surprise ? Absolument pas… car il s’agit de l’Italie, pays totalement covidément et qui fut même à la pointe du virus chinois début 2020 (en d’autres temps, on aurait pu les qualifier de “tête de pont”, voire de “cinquième colonne”…).

L’Italie fut le premier pays européen à imposer la vaccination (aux personnels de santé puis aux enseignants, lire ici). En avril. Je sais, vous avez déjà oublié.

Toujours à la pointe du combat fasciste, pardon démocratique, la Péninsule devient ainsi le premier pays au mooooooooonde à généraliser… l’infâme passe sanitaire !

Mario Draghi se prend pour Benitto… L’ancien dirigeant de Goldman Sach, ex président de la BCE, propulsé premier ministre suite à un énième coup d’état institutionnel, passe en force, c’est le cas de le dire.

Et les veaux italiens… suivent, terrorisés par le virus.

L’Italie rend obligatoire le passe sanitaire en entreprise. Le gouvernement italien a généralisé ce jeudi l’obligation sur le lieu de travail du passe sanitaire, qui sera exigé aussi bien dans le secteur public que privé. Cela concerne 23 millions de travailleurs à compter du 15 octobre. (source les Echos)


Comme en France, les (rares) rebelles seront matés, pardon suspendus sans salaire… mais pas licenciés !

Tout salarié devra pour accéder à son lieu de travail présenter un certificat numérique ou papier attestant qu’il a reçu au moins une dose de vaccin, qu’il a été testé négatif ou qu’il a récemment contracté la maladie et n’est pas contagieux. Ceux qui ne pourront pas présenter un justificatif seront suspendus sans rémunération mais ne seront pas licenciés.


En même temps (décidément) la crapule Macron lâchait mielleux qu’éventuellement, peut-être, il pourrait commencer à envisager de lever le passe sanitaire ici ou là

Tu parles.

Ce type est une ordure psychotique hypocrite… Les Italiens au moins ne prennent pas de gants… Ils le disent : c’est pour préparer l’hiver. Dans le sens, préparer la campagne couillonavirale hivernale…

Macron sait parfaitement que le cirque couillonaviral recommencera dès les premiers frimas (les gens sont malades en hiver, pas de bol), que des vieux crèveront dans leur ehpad de merde (comme chaque hiver) et que les hôpitaux recommenceront à nous casser les couilles, comme chaque hiver : “ouin pas assez de moyens, on craque, pas assez de lit, pas assez de tout, prout, on va tous mourir “…

A fortiori avec les soignants virés car non vaccinés… Ca va le faire aux petits oignons. Un grand cru, c’est sûr.

Cette crise est littéralement fabriquée par le gouvernement (avec la complicité -du type Syndrome de Stockholm- des personnels de santé).

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

Black Rock
Heike Buchter
Là où est l'argent
Maxime Renahy

La vraie info est ici

Tags