De l’importance de désinfecter l’air, le sol, le gazon et les arbres

De l’importance de désinfecter l’air, le sol, le gazon et les arbres

Je l’ai souvent dit : c’est la Chine qui a donné le “la” covidémentiel au monde début 2020, grâce à une communication ciblée ainsi que des photos/vidéos choc.

On se souvient tous des couillonavirés morts foudroyés dans la rue (les bras en croix, ou le long du corps), des hôpitaux de campagne montés en 7 jours comme dans la Bible, et bien entendu des hommes en tenue spatiale qui désinfectaient… tout et rien, mais surtout rien (l’air, le sol, les arbres, les rues, l’espace, etc.).

Et des camions également, avançant lentement au milieu de rues vides et aspergeant… l’air ambiant.

Tout ce décorum devant provoquer la stupeur et la terreur.

C’est le réacteur nucléaire de la covidémence qui a ensuite infecté, littéralement, tous les neuneus occidentaux. La véritable pandémie, c’est cela

Crétins à Dubai, en mars 2020, qui copient la Chine.

Crétins à Dubai, en mars 2020, qui copient la Chine.

Faites une recherche sur google, en mode “images” : china truck disinfecting et china men disinfecting.

C’est un festival de gags !

Le problème est que 18 mois après… ça continue. Y compris en Chine (ce qui signe encore et toujours l’intention criminelle).

Propagande chinoise en septembre 2021

Propagande chinoise en septembre 2021…
Les mecs désinfectent le… gazon… d’une école avant la reprise des cours !
Eh oui l’enculé de virus a squatté la pelouse de l’école pendant toutes les vacances d’été !
(source China Global Television Network)

Derniers exemples en date, venant d’Australie : des clowns s’amusent à désinfecter des stades (où ils jouent au football australien, source 1 et source 2).

“Raoul, frotte bien là, à 3 mètres du sol. Putain le Covid est partout”

“Raoul, frotte bien là, à 3 mètres du sol. Putain le Covid est partout”

“Merde, j’ai oublié de demander à bobonne ce qu’on mangeait ce soir. Bon je finis ce job à la con, et je l’appellerai. J’me taperai bien un cassoulet au kangourou”

“Merde, j’ai oublié de demander à bobonne ce qu’on mangeait ce soir.
Bon je finis ce job à la con, et je l’appellerai.
J’me taperai bien un cassoulet au kangourou”

Nous ne sommes plus en février 2020… Mais en septembre 2021, et dans un pays dit “développé”… Cela signifie que l’on dispose du recul suffisant, d’une montagne de données… On sait. On peut désormais invoquer la vraie science, et pas des grisgris vaudous, pas la patascience des Shadocks. Le temps du “le virus est nouveau” est terminé !

On mesure donc l’étendue du problème.

Qu’un pays comme la Thaïlande s’amuse à… désinfecter des arbres, le sol, à la limite, c’est raccord (le pays est colonisé par la Chine, les autorités thaies sont larguées, et tout dans ce pays se rapporte à la “face”, sauver la face, donc il faut montrer que l’on fait quelque chose, n’importe quoi, c’est de la propagande)…

Photos réalisées sans trucage (enfin si !)… L’armée thaïe en train de désinfecter la jungle… à la frontière avec la Birmanie (qui est méchante et pleine de Covid, la Thaïlande étant pure bien entendu).

Photos réalisées sans trucage (enfin si !)…
L’armée thaïe en train de désinfecter la jungle…
à la frontière avec la Birmanie (qui est méchante et pleine de Covid, la Thaïlande étant pure bien entendu).

La cohérence est d’autant plus que forte que la Thaïlande est connue pour vouloir (ah ah ah) résoudre l’énorme problème de la pollution de l’air (durant la saison sèche)… en aspergeant l’air… avec de l’eau. Si, si. Avec des canons à eau (comme les canons à neige chez nous).

Ce n’est pas une blague (la preuve en image ici). Ils ont même modernisé l’idée… avec des… drones !

On trouve les mêmes images… partout en Asie. Ici au Cambodge (lire ici).


Au Cambodge, on fait encore mieux.
Là aussi, l’image originelle vient de Chine
(arrestation d’un homme fou selon le PCC, puisque non masqué, par une unité du type GIGN/brigade canine)
(source mon article décoiffant)

Lors d’un voyage France->Thaïlande en septembre 2020, je me souviens avoir vu des hommes en combinaison désinfectant les valises à la sortie de l’aéroport Suvarnabhumi à Bangkok…

Ce cirque a été abandonné ensuite…

Un virus est invisible. C’est à la fois une force et une faiblesse pour l’appareil de propagande.

Ergo la nécessité d’illustrer, d’incarner même cette menace invisible, via les hommes en combinaison médicale.

Sans oublier le masque facial… Et sans oublier la “distanciation sociale” (les marques à la con au sol, dans les ascenseurs, dans les magasins)… Et les thermomètres en plastique ridicules (tous made in China) à l’entrée de tous les magasins en Asie. etc.

Il n’y a aucune science ici… Mais un simple impératif de propagande.

Rendre tangible, visible une menace par définition invisible.

On revient toujours à l’épure : en janvier 2020, la Chine a délibérement grossi la menace du couillonavirus, sa dangerosité (contrairement à ce que pensent les neuneus en Occicent, “Pékin a menti et a tout fait pour cacher l’épidémie“).

19 mois après… ça continue, et la covidémence se poursuit dans le monde.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

Une image

Théories du complot
Théories du complot

A lire

Pilleurs d'Etat
Philippe Pascot

La vraie info est ici

Tags