Aller voir jouer « 1984 » avec un pass sanitaire

Aller voir jouer « 1984 » avec un pass sanitaire

par Francis Goumain.

Les salles de spectacle sont vides, les spectacles sont annulés les uns derrière les autres, France Culture et les médias tentent de créer un mouvement de sympathie pour sauver la profession et le secteur, leurs petits copains, en cause, les difficultés techniques liées au pass sanitaire.

Pourtant, si les salles sont désertées, ce n’est pas parce que le passe exclut les rares 20% de non vaccinés, et les théâtres ne sont pas bloqués par le départ de quelques réfractaires à la vaccination.

C’est beaucoup plus grave que ça, le pass vide les salles en raison même de l’idéologie de soumission et de marquage du troupeau qu’il véhicule, laquelle est en principe frontalement opposée à l’idéologie libertaro-gauchiste de la scène française.

En France, on va au spectacle pour la dérision, la satire, voire, pour les plus « exigeants », pour la critique plus ou moins marxiste de la société, Maître Puntila et bla bla bla …

Comment voulez-vous qu’un public vacciné, donc soumis, se joue à lui-même la comédie de la rébellion – ou même simplement de la contestation – avec des artistes également vaccinés ?

Elle a bonne mine cette élite avant-gardiste avec ses mises en scène censées bousculer les conventions et le regard, déranger les préjugés de la bien-pensance : qui, désormais, va prendre au sérieux ces vétérans du Larzac qui peuplent le théâtre du soleil, la cartoucherie de Vincennes ou le festival d’Avignon, eux qui ont tout accepté, du masque muselière au confinement assignation à résidence, de la vaccination de masse dans des sinistres vaccinodromes au pass sanitaire héritier direct du carnet de vaccination de Pétain ?

Qui dans le public pourra sans une certaine gêne aux entournures aller voir jouer « 1984 » au théâtre, et, après tout, quel spectacle d’art brut, d’art total, peut rivaliser avec le spectacle de tous ces gens masqués dans la rue, faisant la queue pour des tests antigéniques, le nez sur leur portable pour vérifier qu’ils ont bien reçu leur QR code ?

Ce n’est pas tant le passe qui tue le spectacle « techniquement » en excluant les non vaccinés, que l’idéologie de soumission de masse qu’il véhicule et à laquelle les masses ont adhéré à 80%, au passage, politiquement, il s’agit d’un referendum, un referendum qui tourne au plébiscite pour Macron et le pouvoir.

Les seuls qui pourraient encore se rendre au spectacle la tête haute, ce sont les non vaccinés, mais ce sont précisément ceux-là qui n’ont pas le droit d’y aller.

Tant pis, ils s’en remettront, et bien fait pour « l’intelligentsia », ils peuvent partir dans le siphon, on ne s’en rendra même pas compte, pour ce qu’elle sert, dès que ça chauffe un peu pour de vrai, il n’y a plus personne.

« Jamais nous n’avons été aussi libres que sous l’occupation allemande » (Jean-Paul Sartre, « La République du silence »), on va finir par croire que la formule est littéralement vraie : les salles de spectacle sous l’occupation, elles tournaient !

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

1984
Georges Orwell

La vraie info est ici

Tags