Le pass sanitaire vide les salles de spectacle

Le pass sanitaire vide les salles de spectacle

ar Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

Un manifestant se demandait où sont passés les Bigard, Alévêque et Barré, si critiques envers le pouvoir. Leur dissidence est passée sous le contrôle du pass sanitaire. Leurs spectateurs n’apprécient pas.

Ceux de Bigard ont réservé 29 places sur 400 pour le spectacle du 1er septembre au foyer socioculturel de Trélissac, près de Périgueux. Spectacle annulé. « De toute façon, nous perdons des gens avec le pass sanitaire, et ça, c’est général. Le monde du spectacle a perdu 40% de taux de fréquentation. On nous dit qu’on n’est pas à l’abri d’un quatrième confinement, comment réserver des places de spectacle dans ces conditions ? », a affirmé David Hardit, le producteur du spectacle.

Les fans de Christophe Alévêque, qui reprend son spectacle le 17 septembre à Cournon, à La Baie des singes, risquent d’être peu nombreux également. Présentation de Christophe Alévêque : « Défenseur de la liberté d’expression totale, à l’esprit critique aiguisé, adepte du plaisir, contre la censure… » La FNAC nous prévient : « Pensez à votre pass sanitaire pour assister à cet événement ». Cette salle a été quasi exclusivement axée cette année sur l’annulation, le report des spectacles, le remboursement des spectateurs et les demandes d’aides exceptionnelles.

Pour la représentation de Pierre-Emmanuel Barré du 2 septembre 2021 au Trianon à Paris (présentation du pass sanitaire et port du masque obligatoire), une centaine de réservations a été réservée sur 639 places. Spectacle annulé.

Le pass sanitaire rebute les spectateurs.

Les artistes qui s’affichent contestataires tout en se soumettant se retrouvent coincés. Ils ont le « choix » entre la « liberté » d’annuler leurs spectacles d’avance – en gardant leur dignité – ou – ce qu’ils ont préféré – de les annuler après de trop rares réservations… Un gouffre se creuse entre les artistes – censés être aussi dissidents que leurs spectacles – et leur public. La ministre de la Culture (Bachelot, paraît-il), dont le but semble de détruire de toute forme d’art, semble actuellement gagner. Aux artistes d’inventer leur contre-attaque et de reconquérir leur liberté et leur public en ne se soumettant pas.

Ainsi Dieudonné fait-il des tournées dans des propriétés privées, a créé sa plateforme internet… a choisi la liberté, comme titraient les médias lorsqu’un Soviétique fuyait vers l’Ouest.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

ADR Reports

Une image

Piqueur - Sacré Coeur
Piqueur - Sacré Coeur

A lire

Tags