L’Ivermectine, administrée précocement, pourrait sauver les Guadeloupéens qu’on laisse mourir actuellement

L’Ivermectine, administrée précocement, pourrait sauver les Guadeloupéens qu’on laisse mourir actuel

C’est une question très intéressante que pose l’auteur de cette vidéo concernant l’utilisation de l’ivermectine à Saint-Martin puisqu’il existe deux parties, une française et l’autre hollandaise.

Les deux parties pratiquent des politiques différentes avec des horaires de couvre-feu décalés de deux heures en soirée ainsi que le traitement de la maladie covid-19 !

Il faudra tout simplement reprendre les chiffres épidémiologiques et les comparer pour voir qui a fait mieux !

Mais mon petit doigt me dit déjà que la partie hollandaise s’en sortira beaucoup mieux…

Pour rappel :

La partie française est habitée par 34 000 personnes et comptabilise à ce jour 42 décès en 18 mois pour 3273 cas positifs !

La partie hollandaise compte un peu plus de 37 000 habitants. Cette dernière comptabilise 48 décès pour un peu plus de 3600 cas positifs.


Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

La vraie info est ici

Tags