Danemark : fin de partie pour le vaccin Oxford-AstraZeneca Covid suite aux cas de caillots sanguins

Danemark : fin de partie pour le vaccin Oxford-AstraZeneca Covid suite aux cas de caillots sanguins

Le Danemark devient le premier pays européen à sonner le glas pour le vaccin AstraZeneca sur base des inquiétudes liées à des cas de caillots sanguins, que certains experts considèrent comme rares.

Les autorités danoises ont expliqué que les 2,4 millions de doses du vaccin AstraZeneca seraient retirées jusqu'à nouvel ordre sur la base d’études montrant une fréquence plus élevée que prévu de caillots sanguins après l'administration des doses. Cela touche environ une personne sur 40 000.

Deux cas de thrombose au Danemark ont été directement liés à des vaccinations et l'un des cas, chez une femme de 60 ans, a été mortel.

Le directeur général Soren Brostrom a déclaré qu'il s'agissait d'une « décision difficile » mais que le Danemark disposait d'autres vaccins et que l'épidémie y était actuellement sous contrôle.

Il a aussi rajouté que : « les prochains groupes cibles pour la vaccination sont moins susceptibles de tomber gravement malades à cause du Covid-19.»

Le point marquant de ses déclarations était :

« Nous devons mettre cela en balance avec le fait que nous avons maintenant un risque connu d'effets indésirables graves de la vaccination avec AstraZeneca, même si le risque en termes absolus est faible. »

Près d'un million de personnes au Danemark ont ​​été vaccinées, dont environ 150 000 ont reçu le vaccin AstraZeneca. Les vaccins Pfizer / BioNTech et Moderna sont également utilisés.

Conséquences

Les associations de consommateurs seront sans aucun doute satisfaites des décisions de l’agence locale de santé alors que l’Agence européenne du médicament a annoncé la semaine dernière un lien possible avec les caillots, tout en déclarant que le risque de mourir de Covid-19 était beaucoup plus grand.

Cette décision devrait retarder de plusieurs semaines le programme de vaccination du pays.

Et dans les autres pays

Près d’une dizaine de pays européens avaient suspendus temporairement ce vaccin lors des premiers effets secondaires importants. La plupart ont repris la vaccination avec le vaccin AstraZeneca avec des limites aux groupes plus âgés.

Ce mardi, les États-Unis, le Canada et l'Union européenne ont suspendu le vaccin Johnson & Johnson pour des raisons similaires de caillots potentiels. Ce vaccin est également suspendu en Afrique du Sud.

D’après le laboratoire AstraZeneca, le caillot sanguin est "un effet secondaire très rare d'AstraZeneca ''. Le vaccin Johnson & Johnson et AstraZeneca fonctionnent selon une méthode similaire, connue sous le nom de vecteurs adénoviraux.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

La violence des riches
Michel & Monique Pinçon-Charlot

La vraie info est ici

Tags