Passe sanitaire obsolète : la bourde qui n’en est pas vraiment une

Passe sanitaire obsolète : la bourde qui n’en est pas vraiment une

Un grand moment de solitude.

Ce jeune journaliste, chef du service politique de la radio Europe 1 (“merde quand même !”) a sans doute perdu son emploi avant même l’instauration du passe sanitaire et malgré l’injection de ses 2 osties réglementaires. ????

Il lâche sur le plateau de LCI, avec un air assez constipé :

Le passe sanitaire pourrait être bientôt périmé…

Hein ?

Ce que j’entends… euh… chez les médecins… euh… le vaccin euh… qu’on se fait injecter ne sera sans doute plus efficace face au nouveau variant en septembre, octobre


Hein ?

Et là le type s’enfonce…

C’est une question qui est prise en compte par l’exécutif. Ils réfléchissent déjà… quoi dire face à cette possibilité.

On peut alors voir sur son visage, une intense détresse : “oh nom de dieu mais pourquoi j’ai ouvert ma gueule”.

Bref, c’est énorme.

Mais une fois la rigolade passée… il faut bien comprendre que ce n’est pas vraiment une boulette.

C’est la fameuse 3ème dose (ou “booster” ou “vaccin de 2ème génération”)… qui est un thème rabâché dans les médias en permanence depuis des mois.

Des mois.

Il est ainsi évident que :

  • il y aura un nouveau variant
  • les vaccins ne seront plus assez efficaces
  • il faudra une 3ème dose


Mais surtout, il est évident que la fin de la covidémence n’a absolument pas été prévue pour 2021… voire même 2022.

Ce n’est donc pas un bug. Mais une feature.

Et cette perte d’efficacité… se voit déjà sur le terrain (Israël par exemple).

Avec l’effet saisonnier, les dégâts sont moindres… Mais avec l’automne, là encore les esprits ont été conditionnés, ça repartira, et de nouveau on vous fera chier avec la terrible situation des hostos blablabla, et des vieillards continueront de crever dans leur ehpad à un âge canonique et accablés de pathologies médiévales.

Comment réagiront les vaccinés ?

C’est là où le maintien d’une forte minorité de non-vaccinés est utile pour le pouvoir.

Car ces derniers seront désignés comme… responsables. Des boucs émissaires.

Un mécanisme parfait, aux petits oignons, qui permettra d’entretenir le cirque au moins jusqu’en avril 2022.

Rappelons aux rêveurs que l’UE a commandé… en avril… 1,8 milliard de doses pour 2022 et 2023 (mon article).

Enfin… l’adolescent perturbé de l’Elysée… a tout dit le 12 juillet.

Je veux m’adresser enfin à ceux qui, vaccinés les premiers c’est-à-dire en janvier-février, verront prochainement leur taux d’anticorps baisser, leur immunité diminuer.

Je veux ici les rassurer. Dès la rentrée, une campagne de rappels sera mise en place pour vous permettre de bénéficier d’une nouvelle injection selon le même système et dans les mêmes conditions que la ou les premières. Les rendez-vous pourront être pris dès les premiers jours du mois de septembre.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

La vraie info est ici

Tags