24 juillet : nouvelles manifestations nationales contre le passe sanitaire

24 juillet : nouvelles manifestations nationales contre le passe sanitaire

Alors que le projet de loi sur le passe sanitaire vient d'être adopté à l'Assemblée nationale et envoyé au Sénat, de nombreuses mobilisations sont annoncées pour ce samedi 24 juillet.

Déjà samedi dernier, les Français étaient plusieurs centaines de milliers à être dans les rues pour protester contre l'extension du passe sanitaire et son lot de mesures liberticides.

Après une semaine de débats parlementaires houleux, la société française ne semble en rien rassurée, au contraire.

Entre recours judiciaires, manifestations et pétitions en ligne, les chemins vers la protestation se multiplient.


Dans tous les coins de la France, les citoyens prévoient de se rassembler plus largement encore que la semaine dernière. À Paris, gilets jaunes et infirmiers se retrouveront à 14h aux Invalides, tandis que le rassemblement de Florian Philippot se tiendra à 14h30 au niveau du Trocadéro.

Par ailleurs, ce samedi sera la journée mondiale de l'ivermectine, un événement porté par de nombreux médecins du monde entier, notamment par le Dr Tess Lawrie. Cet événement aura pour but de remettre les traitements au coeur du débat, mais aussi et surtout de faire de cette journée non pas celle des reproches mais de l'optimisme.

Pour s'engager autrement, il y a aussi de nombreuses pétitions qui tournent en ce moment contre le passe sanitaire. Parmi elles, on retrouve celle des Patriotes qui demande de soumettre le passe à un référendum. Plus officielle encore, il y en a une qui sera présentée à l'Assemblée nationale si elle atteint 100 000 signatures.

Voyant la pression monter, nombreux sont les internautes à mettre en garde contre l'escalade des tensions, appelant au boycott pour éviter toute dérive potentielle lors des manifestations. Rappelons toutefois que pour le moment, les rassemblements contre les mesures sanitaires se sont toujours passés sans la moindre violence.

Néanmoins, les dernières décisions prises par le pouvoir exécutif ne manquent pas d'inquiéter jusque dans l'assemblée des députés :

Quoi qu'il en soit, les événements ne semblent plus rien avoir de sanitaire. C'est pourtant sur fond de santé que toutes les décisions liberticides sont prises. Rappelons pour remettre les choses dans leur contexte que le taux de mortalité du covid-19 est de 0,05 % seulement dans le monde, et de 0,16 % en France.

Les mesures semblent tout à fait disproportionnées, et il n'y a plus beaucoup d'institutions pour dire le contraire. Samedi dernier, le ministère de l'Intérieur a recensé 136 manifestations sur le territoire français. Ici, plus de 100 sont déjà annoncées mais la liste est encore provisoire et incomplète. Une telle mobilisation en plein été, sans que ce soit sous la coupe de tel ou tel syndicat - étrangement silencieux, interpelle

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

Le scandale Ivermectine
Jean-Loup Izambert
Mensonges d'Etat
Philippe Pascot

La vraie info est ici

Tags