Apartheid & Étoile jaune : la camp du bien nous donne encore la leçon

Apartheid & Étoile jaune : la camp du bien nous donne encore la leçon

Par Lionel Labosse

Les médias collabos sont décontenancés devant la rébellion massive des Français contre l’overdose de lois liberticides infligée par le tyran Macron et sa mafia (terme utilisé par François Asselineau au soir du discours du tyran) de députés recrutés par la banque Rothschild et le cabinet McKinsey qui ont mis ce gamin capricieux à la tête de notre pays.

Alors Radio Mille collines et Radio Paris font tourner en boucle des récriminations contre les « odieux » amalgames avec l’étoile jaune ou l’apartheid, etc.

Ce qui choque le camp du bien, ce n’est pas que Macron-Pétain crée deux catégorie de citoyens : les vaccinés et les non-vaccinés, avec des sous-catégories selon le toxin (produit toxique frauduleusement qualifié de vaccin) administré, comme l’explique ce jeune prof de philo qui s’est fait piquouzer deux doses et qui est opposé au projet délirant du psychopathe qui nous dirige (selon les propos de Florian Philippot au soir du discours du tyran).

Non, ce qui les choque c’est les couinements des rats que le tyran pousse pied à pied vers ses chambres à gaz.

Mais attention hein : rien à voir avec les méchants nazis.

La dictature du covidistan sous la férule du tyran Macron nous mettra de la musique et des parfums d’ambiance dans les camps de redressement et le Vaccinodrome d’Hiver sera animé par les youtubeurs préférés de Goebriel Anal, le jeune ministre de l’Éducation du peuple et de la Propagande du Covidistan.

Je ne vais pas recommencer l’argumentaire complet publié naguère dans cet article sur le rassemblement du 22 mai contre le passe sanitaire « Ami Entends-Tu » au Trocadéro, mais juste présenter quelques visuels glanés sur Internet qui mettront les propagandistes lécheurs d’anus du pouvoir (selon les propos de Bigard dans son Défi de la Vérité à France-Soir) face à leur miroir.

Oui, vous êtes des collabos d’un tyranneau d’opérette, petit péteux digne de Pétain.

Manif 17 juillet 2021

Manif contre la tyrannie sanitaire samedi 17 juillet 2021 © Gilets jaunes contre les coronazis

Depuis le discours du 12 juillet, vous aurez remarqué le silence assourdissant des syndicats, des partis politiques, de la presse, des préfets, des directeurs de théâtre et d’institutions, comme en 1942 lorsqu’il s’est agi de faire appliquer la politique de Vichy.

Les manifestations monstres qui ont eu lieu dans chaque grande ville de France ont pris de cours tous les collabos de la dictature.

Par rapport à Londres, il aura fallu attendre plus que mi-juillet pour que les gens se bougent enfin le cul.

Depuis le discours d’Adolf Macron, 200 personnes ont demandé d’adhérer à l’antenne parisienne de Réinfocovid.

Que faisiez-vous au temps froid ? Vous ne l’avez pas vu venir le boulet ?

En fait nous récoltons la moisson de ce que nous les résistants de l’ombre avons semé durant l’année, et tous les groupes mis en place patiemment depuis un an ont permis une mobilisation massive dans toutes les villes de France, que la presse collabo se plaît à minimiser.

Les plumitifs n’en peuvent plus. Ils appellent à la sanction contre Martine Wonner, car ils ont bien compris qu’ils ne sont plus journalistes mais commissaires politiques de la collaboration.

Mais Martine Wonner n’est pas la seule, Asselineau l’a dit aussi dans son discours de Lille, et la permanence parlementaire de Richard Ferrand a été envahie par des « antivaccins », toujours les mots de jugement utilisés par la presse collabo.

Lois anti vax

Le statut des antivax est promulgué. Vu dans la manifestation contre le coronazisme, Paris, 17 juillet 2021. © Lionel Labosse

Voici une belle réalisation photographiée au cours de la manif parisienne, qui va les faire hurler, mais ne retirez rien, car s’ils hurlent ces cochons c’est que ça les pique au bon endroit dans leur panse de profiteurs de guerre.

N’oublions pas que les éditorialistes des médias de la presse gouvernementale agissent au nom de milliardaires qui s’engraissent avec le covid.

Ils ont placé une bonne partie de leurs millions dans des actions de Big Pharma et de Big Tech, et touchent déjà le jackpot, donc tous leurs propos sont soumis à ces conflits d’intérêts : chaque mougeon vacciné incrémente leurs comptes en banque, de même que ceux des pharmaciens et des biologistes covidistes.

Si je puis me permettre un conseil, en plus de boycotter les médias collabos et tous les établissements qui appliqueront les lois discriminatoires antivax, c’est aussi de boycotter les pharmacies covidistes au profit des petites pharmacies (à condition que vous en ayez une à proximité) qui refusent d’entrer dans ce jeu : pas de barnum, pas de pub pour tests et vaccins = pharmacien honnête (voir cet article).

Nicolas Dupont-Aignan a été excellent au micro de Sud-Radio le 18 juillet, mais il se fait encore piéger par les éternelles questions sur l’étoile jaune ; cependant il a bien renvoyé le journaliste dans les cordes de BFMTV qui remplace les informations sur les traitements et sur les vaccins, sur la situation au Royaume-Uni, etc. par des jérémiades sur les étoiles jaunes pour détourner l’attention.

Pierre Cassen, dont on connaît l’engagement pro-israélien lui aussi a publié une vidéo bien pesée pour répondre aux éternels donneurs de leçons qui se haussent sur les ergots de leur indignation à géométrie variable en saisissant le prétexte de l’étoile jaune.

Lettre ouverte de Véronique Lévy à Emmanuel Macron au sujet de la tyrannie qu’il instaure : Voici un document historique provenant du Mémorial de la Shoah, qui se passe de commentaire. Il suffit de remplacer « juifs » par « non-vaccinés ». Je l’ai déjà envoyé aux parlementaires dans cette lettre ouverte.

Memorial de la shoa

Interdit aux juifs… toute ressemblance entre nazisme et covidisme ne saurait être que fortuite. © Mémorial de la Shoah.

Parmi les visuels les plus enthousiasmants, il y a celui de l’afficheur Varois Michel-Ange Flori sur ses propres panneaux : « Obéis, fais-toi vacciner ». À La Seyne-sur-Mer, et à l’entrée de Toulon.

Encore un qui ne va pas plaire aux covidistes.

macron hitler

« Obéis, fais-toi vacciner », Adolf Macron sur une affiche de Michel-Ange Flori dans le Var. © Michel-Ange Flori


Et une jolie décoration d’Ancien combattant qui arbore ses médailles. Ça a le mérite d’un certain humour (qui ne plaît pas à tous bien entendu), qui désamorce les leçons de morale du camp (de concentration) du bien.

Si j’étais graphiste, je préférerais faire une variation sur le triangle rouge des déportés politiques dans les camps nazis, mais peu de gens connaissent.

Un lecteur m’a aussi proposé de faire des étoiles bleues pour échapper aux attaques tout en étant bien compris…

etoiles jaunes

Étoiles jaunes : alors là ils exagèrent ! © Lionel Labosse

Je terminerai par les propos émouvants d’une amie dont la mère juive a survécu aux camps de concentration.

Pour elle, le fait que les étoiles étaient payées et cousues par les juifs eux mêmes sur leurs propres vêtements lui rappelle les auto-attestations, ainsi que le fait qu’il faudra aussi payer les tests pour continuer à avoir une vie sociale alors que nous ne sommes pas malades.

J’ajouterai qu’il se crée un ghetto où les non-vaccinés n’auront pas droit de circuler en dehors de certaines zones, voire s’ils refusent de se faire injecter et perdent leur emploi, devront se réunir pour subsister.

Comme l’explique Nicolas Dupont-Aignan, on applique aux non-vaccinés des mesures plus liberticides qu’aux fichés S ou aux détenus qui ont un bracelet électronique mais peuvent circuler partout.

Bref, ne renonçons pas à nos idées et à nos arguments.

Quant on est attaqués par une bande de chiens hargneux (la mafia LREM-McKinsey-Rothschild et ses chiens de garde de l’intelligentsia et de la presse de milliardaires), on se défend en saisissant la première pierre qui nous tombe sous la main.

Étoile jaune ou apartheid sont des hyperboles et des métaphores qui disent la réalité de ce que nous ressentons.

Nos tortionnaires n’ont pas à nous dicter ce que nous avons à leur répondre.

Oui, nous sommes vos juifs, vos sous-hommes à vous qui vous croyez supérieurs comme l’a montré le film Hold-Up avec la séquence où Laurent Alexandre harangue les étudiants de Polytechnique & Centrale Supelec en séparant les « dieux » et les « inutiles » du monde de demain. Nous sommes minoritaires, mais comme le disait Stéphane Hessel, nous sommes « le levain qui fait monter la pâte ».

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

Le scandale Ivermectine
Jean-Loup Izambert
Pilleurs d'Etat
Philippe Pascot

La vraie info est ici

Tags