AstraZeneca : interrogation après un décès à Issoudun

AstraZeneca : interrogation après un décès à Issoudun

Un homme de 57 ans, qui a reçu la première dose du vaccin AstraZeneca, il y a une semaine, chez son médecin traitant, est décédé, ce jeudi 15 avril, d'un AVC, à l'hôpital d'Issoudun.

On parle d'une suspicion. Mais des médecins s'interrogent sur la possibilité d'un lien entre le décès d'un homme de 57 ans, ce jeudi matin, à l'hôpital d'Issoudun, et le fait qu'il a reçu la première dose du vaccin AstraZeneca, il y a une semaine.

Le patient, qui ne présentait aucun antécédent, est décédé des suites d'un AVC. Il avait été vacciné au cabinet de son médecin traitant, dans le secteur d'Issoudun.

Marc Kugelstadt, directeur de l'hôpital d'Issoudun, explique  que "nos équipes aux urgences ont parfaitement réagi et ont tout tenté pour le ranimer. Mais en vain.

Compte tenu du fait qu'il a effectivement été vacciné la semaine dernière, une enquête va être ouverte par le laboratoire pharmacologique de Tours, spécialisé pour traiter ces cas précis."

Le Dr Christian Moreau, référent Covid de l'ordre des médecins de l'Indre, se veut rassurant et rappelle que "les cas de thromboses concernent un patient sur 250.000. A ce stade, rien ne prouve le lien entre l'AVC de cet homme et le vaccin."

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

La vraie info est ici

Tags