Prenons acte

Prenons acte

Par C'est Nabum

Ce serait si facile de nous convaincre.


Puisque l'humanité est confrontée à un danger sans précédent dans son histoire si nous nous référons aux heures d'antennes, aux messages alarmistes, aux reportages terrifiants, aux conférences de presse anxiogènes, aux communiqués effrayants et aux messages alarmistes, il n'est qu'à agir en conscience pour le bon peuple mais aussi en toute logique pour ceux qui tirent les ficelles.

Le vaccin est la seule voie possible pour sauver notre espèce. Soit, prenons-en acte et soumettons-nous à cette piqûre destinée à sauver nos vies. Nous ne sommes pas ridicules au point de désirer mourir pour leur montrer que nous irons jusqu'au bout de notre stupide entêtement. Nous aimerions cependant qu'avant de relever nos manches, les grands de ce monde, les décideurs de Davos et leurs valets des différents gouvernements de cette planète montrent enfin des signes de charité universelle.

Le premier signe fort serait que les grandes entreprises qui ont accumulé des richesses colossales sur cette pandémie, ne divertissent pas les bénéfices dans des paradis fiscaux comme ils en ont l'habitude. Ce serait, avouons-le la moindre des choses dans un tel contexte où tant d'entreprises, de particuliers, d'associations, de nations sont au bord du gouffre.

Évoquer les bénéfices donne le tournis. Penser au refus de libérer les brevets, de fournir aux pays pauvres la possibilité de fabriquer eux-mêmes les vaccins, nous pousse à la nausée. Ce spectacle ahurissant d'un monde divisé, des pays occidentaux jouant le chacun pour soi contraste grandement avec le discours sur la nécessité de vaincre partout le mal, produit parait-il, par un fâcheux concours de circonstances.

Puis, pour que notre adhésion soit pleine et entière, l'exigence de vérité serait la plus sûre manière de nous convaincre, de cesser d'avoir des doutes, de nous poser des questions sans fin sur l'origine de cette crise. La vérité, même la plus odieuse qui soit est indispensable à notre adhésion sans réserve. Si responsabilité humaine il y a, pourquoi continuer de nous mentir comme vous n'avez cessé de le faire depuis le début de cette dramatique affaire ?

Enfin, toutes ces restrictions à nos libertés, tous ces systèmes de surveillance, de traçage, de contrôle que vous avez sournoisement mis en place, pourriez-vous, non nous promettre - nous savons ce que valent vos promesses - mais vous engager solennellement à les abolir une fois le grand vaccin mondial réalisé ?

Je devine que là se situe la pierre d'achoppement car, à n'en point douter, vous n'avez nullement l'intention de revenir en arrière, de redonner des libertés qui pourraient se retourner contre vous. Cette crise opportune vous a permis de mettre un écran de fumée sanitaire sur la véritable et mortelle menace du dérèglement climatique.

La crise habilement suscitée par le méchant virus va provoquer tant de dégâts qu'il faudra à nouveau – vous le faites déjà du reste – parler de croissance, d'économie, de productivité, de consommation, de mondialisation, en oubliant totalement que la survie de l'espèce humaine sur la Planète est en grand danger.

Si nous pouvons être vacciné contre votre virus, il n'existe hélas aucun remède contre votre système libéral, plus que jamais grand vainqueur de la tragédie actuelle. Vous avez soigneusement mis en place des garde-fous, une société policée, une surveillance permanente, pour éviter tout risque de révolte populaire.

Rien ne changera fondamentalement et dans ce contexte, il est légitime de se poser la question de notre propre survie. Pourquoi se vacciner pour connaître les désastres à venir que vous encouragez de vos vœux, car d'une manière ou d'une autre, ils seront sources de profits pour vous et vos commanditaires.

Conspirationnistement vôtre.


Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

La vraie info est ici

Tags