Bangkok : confinement sélectif

Bangkok : confinement sélectif

Les cas se multiplient en Thaïlande, avec des nombres de nouveaux cas par jour qui sont étonnamment stables (nombre maximum de tests). La capitale compte pour la moitié.

On le voit sur ce graphique :

la terrible pandémie n’a JAMAIS existé durant toute l’année 2020…

Malgré la proximité avec la Chine.

C’est seulement depuis début avril 2021, avec le début de la vaccination, que les cas augmentent.

A ce jour, le pays affiche 26 covimorts par million d’habitants ! On pouffe…

Mais la panique gagne. Le variant indien commence à être détecté.

Le fameux.

Comme partout ailleurs, des pseudos médecins voulant se faire mousser ont réclamé cette semaine le confinement intégral de Bangkok, la capitale (8 millions d’habitants, 15 millions avec l’agglomération).

Ben voyons.

Le pouvoir, pourtant totalement covidément (idéologie Zéro Covid), se heurte au principe de réalité… Et histoire de donner le change a décidé… des confinements… “ciblés“.

En même temps il tente de promouvoir la réouverture au tourisme (les frontières sont fermées depuis le 3 avril 2020 !!), avec un système invraisemblable : le “Phuket Sandbox“… En clair, les “touristes” doivent restés emprisonnés sur l’île de Phuket pendant 14 jours, avec traking GPS, règles ahurissantes, 4 tests à faire,  etc…. Cela doit démarrer en théorie le 1er juillet. Le bide s’annonce biblique.

Alors les autorités s’attaquent aux esclaves.

The government has decided to close off infectious and high-risk areas including construction worker camps in the Greater Bangkok area and four southern border provinces for 30 days starting on Monday.

It rejected the idea of a total lockdown in Bangkok out of concern for the potential economic impact that may arise from such a move. (source Bangkok Post)

En clair : 80 000 esclaves sur les sites de construction (qui vivent sur les chantiers dans des conditions… misérables), parmi lesquels de nombreux Birmans et Cambodgiens. Il y a pas mal de clusters dans ces dortoirs. Allez zou. Un mois d’enfermement. Ca ne mange pas de pain, et cela permet une fois de plus de montrer du doigt les étrangers (un sport national au Siam…)

On a du mal à imaginer la mise en pratique de ce genre de mesures (vont-ils installer des barbelés autour des chantiers ?) … c’est à mon avis davantage de la com’. Mais cela s’annonce très disruptif…

Encore plus disruptif : les restaurants ont reçu une fois de plus (la dernière fois c’était fin avril) l’ordre d’arrêter la vente sur place ! C’est valable à Bangkok et 9 autres provinces autour…

La folie vaccinale bat son plein au milieu d’incroyables imbroglios (l’unique société qui fabrique localement le vaccin AstraZeneca est la propriété du roi… mais elle merde sérieusement quant aux délais de livraison, bref… il n’y a pas assez de doses pour une campagne dite nationale).

Le pays s’appuie donc également sur le vaccin chinois Sinovac (au total 10 millions de doses importées) et le deuxième Sinopharm (un million de doses importées cette semaine).

Au milieu d'”apps” pour réserver sa vaccination, de luttes entre les hostos, de pressions politiques… C’est le grand n’importe quoi.

Des jeunes “hi-so” à Bangkok se font ainsi vacciner… avant des vieillards à risques.

Et les polémiques autour des premiers morts à cause des vaccins éclatent (comme partout).

Et les expatriés sont tous en train de pleurer auprès de leur ambassade… car les Thaïs n’en ont rien à foutre (Thaïs d’abord !). L’ambassade de France met ainsi en place un système spécial pour que les Français sur place puissent être vaccinés (avec le Janssen de Johnson et Johnson… un vaccin dit sérieux ???? ).

Bref c’est surréaliste.

Au total, 8 millions de doses ont déjà été injectées (le pays compte 69 millions d’habitants).

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

Epidémies
Pr. Didier Raoult

La vraie info est ici

Tags