USA: Des policiers US pour vacciner de force les handicapés

USA: Des policiers US pour vacciner de force les handicapés

Le LASD a lancé «Operation Homebound» - «un programme pour vacciner les résidents handicapés les plus sous-représentés, confinés à la maison et mal desservis dans nos communautés, y compris ceux qui sont sans abri» en janvier de cette année, selon le site Web du département.

Les images montrent deux adultes et un agent en uniforme immobilisant une femme handicapée qui est clairement terrifiée alors qu'un deuxième agent en uniforme lui enfonce l'aiguille dans le bras.

Une autre vidéo montre une femme qui est à peine capable de bouger et incapable de parler en cours de vaccination. «C'est bon, chérie. C'est bon. Nous venons simplement de vous vacciner », dit un officier à la femme qui semblait endormie et qui s'est réveillée lorsque l'injection a été faite dans son bras.

«La vidéo est horrible», a déclaré le psychiatre Peter Breggin, un défenseur du droit au consentement éclairé qui a fait campagne avec succès dans les années 1970 contre la pratique psychiatrique de la lobotomie chirurgicale pour la maladie mentale, a déclaré à LifeSiteNews.

«Cela représente le pire de la psychiatrie, de la santé publique et de la politique progressiste réunies au service du mondialisme», a-t-il déclaré.

Aucune personne incapable de donner son consentement - y compris les enfants, les personnes atteintes de maladies graves et les personnes placées dans des institutions telles que les prisons, les hôpitaux et les maisons de retraite - ne devrait recevoir un vaccin expérimental et toujours en cours d'essais cliniques, a déclaré Breggin.

Aucun des vaccins en circulation à ce jour n'est ni approuvé ni homologué par la Food and Drug Administration, mais ils ont reçu une autorisation d'utilisation d'urgence parce qu'ils sont expérimentaux.

«C'est un droit constitutionnel bien établi qui interdit l'expérimentation sur les handicapés mentaux», a déclaré Breggin, qui est l'auteur du prochain livre COVID-19 and the Global Predators .

Dans le cadre du programme, environ 500 résidents de Los Angeles ont été vaccinés à ce jour avec le vaccin COVID en une prise de Johnson & Johnson qui, selon les responsables de la santé américains, ne devrait pas être utilisé avant les résultats de l'enquête sur six cas signalés de caillots sanguins cérébraux graves après l'injection.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

Dépossession
Liliane Held-Khawam
L'économie bleue 3.0
Gunter Pauli

La vraie info est ici

Tags