Allemagne – Enquêtes autour de fraudes massives aux tests de dépistage du Covid-19

Allemagne – Enquêtes autour de fraudes massives aux tests de dépistage du Covid-19

Un scandale concernant les centres de dépistages du Covid-19 a éclaté en Allemagne.

De nombreux établissements de tests établissent de fausses déclarations pour obtenir des remboursements indus de la part des pouvoirs publics.

Les tests de dépistages du Covid-19 sont obligatoires en Allemagne pour qui souhaite se rendre dans un bar, café ou restaurant ainsi dans un magasin ou une piscine municipale.

Une nouvelle législation fédérale a rendu gratuits ces tests en mars 2021 dans le but d'intensifier la campagne de dépistage.

Un remboursement est ainsi prévu pour les centres de dépistages, allant jusqu'à 18 euros par test. Les médias allemands se sont toutefois interrogés sur l'absence de contrôle des tests effectués.

Le journal Tagesspiegel dénonce ainsi la facilité avec laquelle il est possible d'obtenir une homologation, ce qui entraîne une multiplication de ces centres.

En Rhénanie du Nord-Westphalie, le ministère de la Santé en a par exemple recensé plus de 8 000 et 1 200 pour la seule ville de Berlin.

Les centres de dépistages n'ont en effet pas à indiquer le nom ou le profil des personnes venant se faire dépister.

«Il suffit qu'ils transmettent le nombre de tests, sans aucun justificatif, et ils reçoivent le virement d'argent peu de temps après», selon une enquête commune des télévisions publiques NDR et WDR, avec le quotidien Süddeutsche Zeitung, qui a lancé l'affaire.


Plusieurs enquêtes ont ainsi été lancées sur les centres de dépistages soupçonnés de gonfler leurs chiffres dans le but d'obtenir des remboursements indus de l'Etat allemand.

«Ceux qui se servent de la pandémie pour s'enrichir de manière criminelle devraient avoir honte», a tweeté le 29 mai le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn.

1 743 tests déclarés contre 550 réellement effectués

Pour déceler les irrégularités, les journalistes ont compté les personnes venues pour se faire tester à plusieurs endroits afin de les comparer aux chiffres transmis aux autorités.

Le résultat : pour une centaine de dépistages effectués, un centre en déclarait 422 ; ailleurs, au lieu de 550, l'entreprise disait en avoir fait 1 743 sur une journée.

Cela a poussé plusieurs parquets à réagir, comme celui de Bochum qui a perquisitionné les locaux d'un centre privé ou celui de Lübeck qui a lancé une enquête pour «fraude» portant sur la «réalisation et la facturation de tests rapides», selon l'hebdomadaire WirtschaftsWoche.

Le ministre allemand de la Santé a assuré que plus de contrôles seraient effectués pour pour empêcher que certains «profitent» du «pragmatisme nécessaire» dans l'organisation.


Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

Le président des ultra-riches
Michel & Monique Pinçon-Charlot

La vraie info est ici

Tags