La France adopte le système de contrôle de la Chine ?

La France adopte le système de contrôle de la Chine ?

Par Olivier Renault

La France met en place l'obligation de scanner des QR codes à l'entrée des établissements (bars, restaurants, clubs sportifs, ect...) le 9 juin. L'UE adopte le certificat vert numérique [pass sanitaire numérique], qui entrera en vigueur le 1er juillet. Deux passeports numériques sont, donc, mis en place pour contrôler les déplacements des habitants de l'UE : un passeport intérieur et un passeport extérieur. Ces mesures inédites finalisent la fin des libertés individuelles en France mais aussi en UE.

« Bienvenue en Chine » pour ficher et pour classer les habitants. Florian Philippot, qui conduit la liste « Liberté ! » dans le Grand Est, pour les régionales françaises (les 20 et 27 juin 2021), a écrit sur sa page Facebook : « Restos, bars, cafés, salles de sport : le monde des ‘’carnets de rappel’’ et des QR codes à scanner partout débarque. En attendant le pass sanitaire le 9 juin. Bienvenue en Chine ! » ; « Le peuple français doit se libérer de toute cette folie ! ».

Le 24 septembre 2019, trois mois avant l'invasion des mesures de la Covid-19, l'émission française Envoyé spécial a réalisé un reportage sur la Chine : « Chine, tout est sous contrôle ! ». Le teaser de ce reportage signalait qu' « aujourd'hui, quelque part en Chine. Chaque fait, chaque geste, est scruté par des centaines de millions de caméras ». Prenant l'exemple d'une jeune Chinoise, les journalistes français soulignait en guise d'avertissement aux téléspectateurs français qu' « à 18 ans, Wang Lu, s'est vue attribuer une note. 1000 points qui évoluent en fonction de ses actions. « Elle jette un papier par terre, c'est une incivilité qui lui coûte 50 points. Elle traverse au feu rouge, moins 100 points. De cette note dépend sa place dans la société. En dessous, d'un certain seuil, elle risque de ne plus avoir d'existence sociale ».

L'émission [qui ne connaissait pas encore la pandémie de la Covid-19 et l’emploi des QR codes en Chine pour pouvoir rentrer dans un lieu public] expliquait que « ce système de notation est testé dans des dizaines de ville en Chine pour ficher et pour classer les habitants. Il a un nom, le ''crédit social''.

Ceux qui ne respectent pas les règles, sont sanctionnés et parfois humiliés, comme dans ce cinéma où leurs photos sont affichées. Une sonnerie de téléphone spéciale leur a été imposée qui imite une sirène de police ». Envoyé spécial se demandait alors : « La Chine est-elle en train de mettre en place les outils d'une surveillance totale ? ».

A la fin 2019, la France portait un regard désapprobateur sur ces mesures en Chine.

La France et l'UE mettent en place le système chinois.

Sous le teaser d'Envoyé spécial, Marie Trince a écrit, il y a un an : « Mais, c'est quoi cette époque cauchemardesque ! ». Aujourd'hui, cette situation « cauchemardesque » est mise place en France et en UE. Même Michel Barnier, qui indique sur son compte Twitter être « patriote et européen » et qui, a lancé que « le pass européen est indispensable et [que c'est] une bonne idée », rajoutant que « le vaccin obligatoire est un acte nécessaire et normal ».

La normalité du contrôle social sur le modèle chinois par l'introduction du passeport interne (pass sanitaire avec un QR Code ) et du passeport européen (le certificat vert numérique QR Code) a, donc, fait aussi son chemin en France pour devenir la norme dans la normalité. Pourtant, il y a 7 ans, Michel Barnier déclarait qu’il faut bâtir l’Europe de la liberté ! », en vantant la démocratie européenne par rapport à la Russie qui aujourd’hui, contrairement à la France ou à l’UE, n’instaure pas de pass sanitaire.

Obligation d'être vacciné.

Le 27 décembre 2020, Emmanuel Macron déclarait sur son compte Twitter aux Français : « Je l’ai dit, je le répète : le vaccin ne sera pas obligatoire ».

Aujourd'hui, l'Académie nationale de médecine veut rendre le vaccin obligatoire. Le 25 mai, elle écrit : « ''Obligation'' n’est pas un gros mot quand il s’agit de vacciner contre la Covid-19 », précisant que « la mise en application d’une telle obligation ne pourra être instaurée que de façon progressive », notamment en mettant « en œuvre sans tarder le ''passe vaccinal'' ».

Ainsi, c'est officiel, la vaccination devient obligatoire malgré la garantie du président français. Et, elle est mise en place par l'instauration du passeport interne et par ricochet par le passeport externe. Avec l'obligation de se faire injecter, il y a mise en place d'un contrôle social comme en Chine. Il faut signaler que les personnes vaccinés n'ont pas la garantie d'échapper aux tests et aux mesures de quarantaine.

Oui, la France adopte le système de contrôle de la Chine !


Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

La vraie info est ici

Tags