Moins de 50 ans : quels risques avec les "vaccins" Covid19 utilisés en France ?

Moins de 50 ans : quels risques avec les "vaccins" Covid19 utilisés en France ?

Depuis maintenant 14 mois, nous vivons au rythme d’un coronavirus, plus précisément appelé SARS-Cov-2. Nos instances sanitaire ont attribué à la maladie affectant les patients ayant contracté ce virus le nom de COVID-19. Plus précisément LA Covid-19, qui est au fil du temps aussi devenue par usage LE Covid-19…

Et depuis quelques mois, voici venu le temps de la course aux vaccins censés sauver l’humanité d’un « terrible fléau » - d’après les médias et les instances qui nous gouvernent - oubliant totalement les traitements précoces qui ont pourtant fait leurs preuves dans de nombreux pays.

Alors quoi ? Faut-il avoir si peur de ce coronavirus ? Et de ses innombrables nouveaux variants qui illustrent chaque jour nos programmes de télévision et notre presse ?

Aujourd’hui, avec 14 mois de recul sur cette maladie Covid-19, on sait maintenant qu’après 3 « vagues » successives d’épidémie du coronavirus, le taux de mortalité chez les moins de 50 ans a été de 0,0026%.

Avec un risque de mortalité si bas pour les moins de 50 ans, cela est-il utile de se faire vacciner ? Si les vaccins étaient exempts de tous risques, la réponse serait sans doute oui.

Mais est-ce le cas ?

La réponse bien évidemment est non car aucun vaccin, ni même médicament, n’est dénué d’effets secondaires plus ou moins graves. Et lors de chaque prescription, votre médecin fait la balance entre le bénéfice et le risque pour vous, dans votre cas précis, avant de vous prescrire tel ou tel médicament.

Et les vaccins utilisés actuellement en France, ne sont pas des vaccins classiques : qu’ils soient à ARNm (Pfizer, Moderna) ou à vecteur viral recombinant (Astrazeneca, Johnson&Johnson), deux techniques vaccinales nouvelles dans le cadre d’une vaccination dit de masse, leur autorisation de mise sur le marché (AMM) est « conditionnelle »

Qu’est-ce qu’une AMM conditionnelle ?

« Une Autorisation de Mise sur le Marché (= AMM) est octroyée quand un produit a prouvé sa qualité, son efficacité et sa sécurité avec un rapport bénéfice/risque positif (c’est-à-dire qu’il présente plus de bénéfices que de risques). L’obtention de l’AMM est la condition indispensable pour vendre un médicament, dont les vaccins. » (1)

Lorsqu’une AMM est conditionnelle cela signifie qu’elle a été attribuée temporairement (1an) sur la base de données allégées et incomplètes (2).

Ce qui est important à comprendre, c’est que pour évaluer correctement la balance Bénéfice/risque de ces techniques vaccinales nouvelles, il faut prendre en considération les risques liés aux effets secondaires potentiels subis par les populations vaccinées. Car à partir du moment où une personne est vaccinée, elle est forcément soumise à ces risques.

Par contre, toute la population n’est pas soumise aux risques liés à la maladie du Covid19. Car tout le monde n’attrape pas la Covid19. Il est donc important de prendre en compte à la fois le risque de contracter le virus et le risque de développer une maladie.

Ceci est la seule façon d’évaluer le vrai risque de chacun, car on le sait maintenant depuis de nombreux mois, la grande majorité des personnes ayant contracté le virus sont asymptomatiques, c’est-à-dire qu’ils ne développent aucun symptôme.

C’est la raison pour laquelle, le taux de mortalité de la maladie ( qui au final tient compte du risque d’avoir contracté la Covid19 et du risque d’en être décédé) est le taux auquel on doit se référer pour évaluer la balance bénéfice risque.

Et justement le taux de mortalité pour les moins de 50 ans est extrêmement bas. La probabilité pour une personne de moins de 50 ans d’avoir rencontré le virus et de ne pas y avoir survécu est de 0,0026%, soit 1 « malchance » sur 38 341. Et pour une personne de moins de 30 ans, 1 « malchance » sur 100 000.

Alors qu’en est-il de ces risques liés à la vaccination pour les moins de 50 ans ?

Lire la suite

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

Mémoires vives
Edward Snowden

La vraie info est ici

Tags