Nice : des hauts-parleurs stressent la population depuis un an

Nice : des hauts-parleurs stressent la population depuis un an

Relayer des messages de prévention, rappeler les mesures barrière ou le couvre-feu, inciter les Niçois à ne pas se relâcher, c’est la mission des hauts-parleurs de la ville de Nice installés par le maire Christian Estrosi en avril 2020.

Et certains habitants n’en peuvent plus.

Une ritournelle sanitaire crispante

« Message officiel de la ville de Nice, épidémie COVID-19. Pour votre santé et celle de vos proches, limitez les déplacements et restez confinés », ce sont les mots que peuvent entendre actuellement dans la rue les habitants de Nice plusieurs fois par jour.

« Les messages de la police municipale sont diffusés à 70 décibels, ce qui est aussi fort que le son d’une télévision. Ils recommandent d’éviter les déplacements, mais rappellent aussi souvent de respecter les gestes barrières, de se laver les mains régulièrement et, surtout, de garder le masque », détaille Le Point.

Au départ, les hauts-parleurs étaient 15.

Aujourd’hui, ils sont 29, selon Le Point.

Et cela agace : «“On n’est pas des gosses, on ne doit pas être mis sous pression sans arrêt.

On nous infantilise”, dénonce encore Jean-Claude qui, comme la majorité des Niçois, n’en peut plus de cette atmosphère pesante.

“C’est un stress en toile de fond. On se croirait sous l’Occupation”, commente une passante. »

Une ville sous haute surveillance

Les hauts-parleurs à 3000€ l’unité selon Libération ne sont pas les seuls outils utilisés par la municipalité pour avoir un « lien » avec sa population.

« Nous les mettons en service sur les lieux stratégiques de la ville, où nous avons relevé qu’il y avait le plus de regroupements au cours du weekend dernier (…) en renforcement des drones, des passages d’hélicoptères, des patrouilles de la police municipale, et de la police nationale.

Nous renforçons à partir de nos caméras des messages diffusés depuis le centre de vidéo surveillance », déclare le maire de la ville au micro de France 3.

Les hauts-parleurs vont-ils bientôt entonner que le passeport sanitaire et les vaccins sont les seules solutions efficaces et envisageables pour régler la situation actuelle ?

En tout cas, M Estrosi prône la vaccination sur son compte Twitter, la  seule qui « nous permettra de sortir de cette crise rapidement », même s’il a été soigné en 2020 avec le protocole du Dr Raoult lorsqu’il a eu le COVID-19, ainsi que sa femme.

Ces gros moyens de surveillance seront-ils abandonnés un jour, ou cette période de COVID marque t-elle l’apéritif d’un très long repas sous contrôle, pour lequel on trouvera toujours une raison de remettre le couvert ?

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

La vraie info est ici

Tags