Le décor change : des morts aux nouveaux cas

Le décor change : des morts aux nouveaux cas

Je sais c’est dur.

Mémoire poisson rouge.

Mais faites un effort. Mars, avril.

Confinement.

Autorisation de sortie.

On vous terrorisait avec les covimorts, n’est-ce-pas ?

Salomon, le Directeur général de la santé (la taule ? oui pépère tu finiras par y aller) égrenait les chiffres macabres, chaque soir à 19h30.

600 morts les bons jours (à l’hôpital).

Ah c’était le bon vieux temps !

Ca y est ça vous revient ?

Fast forward 3 mois.

On ne parle plus des “morts“, pour une raison très simple, il n’y en a plus.

En tout cas pas assez pour vous foutre la pétoche (11 décès le 30 juillet).

Vous imaginez Salomon, à la télé, chaque soir : “la pandémie est terrible. Hier nous avons perdu…. 11 malades“.

Grotesque.

Ils ont donc changé le narrative.

Désormais, on vous assomme avec les “nouveaux cas“.

Des milliers, des dizaines de milliers.

Des millioooooooooons.

Un tsunami (la vague, toujours, n’oubliez pas) de nouveaux cas qui vont emporter la planète.

Des nombres si élevés, ça doit forcément être grave, n’est-ce pas Madame Langlois ?

Non.

Tous jeunes. La plupart asymptomatiques. Même pas le nez qui coule.

Caramba, encore raté.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

Vaccins oui ou non ?
Stefano Montanari, Antonietta Gatti, Serge Rader

La vraie info est ici

Tags