Orwell a piscine mercredi

Orwell a piscine mercredi

La piscine municipale de Clichy-sous-Bois (pour les malcomprenants : le 9-3), Roza Parks la bien nommée, vient de plonger dans le grand bassin de la covidémence.

Ils ont en effet installé un système de vidéosurveillance “intelligent” destiné… à vérifier la distance entre les nageurs. Epidémie couillonavirale oblige !

1,5 mètres, c’est écrit dessus, comme le Port-Salut.

Vous vous dites, et à raison : “non, c’est une blague, le poisson d’avril s’est noyé dans la piscine ?“

Hélas… Non.

« Singapour […] nous a demandé de développer une fonctionnalité de comptage. J’ai pensé qu’il y aurait forcément des besoins en Europe, à la réouverture des piscines, en raison des contraintes de fréquentation », explique le directeur de la société, Thierry Boeglin.
(source Ouest France)

Oui, car en plus, cocoricoprout, nous pouvons être fiers : ce dispositif diabolique est français.

Je vous rassure, les caméras sont made in China. Mais l’idée est bien française. Donc c’est l’essentiel.

Le concepteur de ce système destiné à prévenir à l’origine les noyades a sans doute flairé la bonne reconversion… pandémique…

L’ensemble se compose de :

  • 2 caméras au plafond (classique et infrarouge)
  • 2 caméras dans la piscine
  • un logiciel (que l’on subodore super “intelligent”)
  • une alarme sonore (lorsque 2 innocents plongeurs se frottent un peu trop près)
  • un écran LED (alarme visuelle)


Je suggère un upgrade : un système d’électrocution pour punir le bétail. La distanciation sociale doit primer, même entre 2 jumeaux dans le ventre de leur mère.

Au-dessus du bassin, un écran passe au rouge si des nageurs sont à moins d’1,50 m, l’un de l’autre. Le maître-nageur peut alors intervenir. « Cela reste occasionnel, mais de temps en temps je rappelle à l’ordre […]. Dans l’ensemble, les gens sont responsables », note l’un d’eux

Le shithole de la Seine-Saint-Denis étant un département aussi divers que riche, comme chacun le sait, on peut se demander combien ils ont touché, pardon payé pour installer cette daube aussi covidémente qu’aquatique ?

Même la Chine ne dispose pas d’un tel système. Chapeau les gars.

C’est donc désormais officiel : George Orwell a piscine le mercredi.

Et il habite en couple avec Benny Hill, à Clichy-sous-Bois.

Dans le 9-3.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

Mémoires vives
Edward Snowden
Black Rock
Heike Buchter

La vraie info est ici

Tags