France : pétition contre le passe vaccinal

France : pétition contre le passe vaccinal

Le gouvernement a fait part de son intention de transformer en urgence le passe "sanitaire" en passe vaccinal. Ce nouveau gradient dans l'escalade du tout-vaccin provoque une levée de boucliers. 500'000 signatures déjà réunies pendant les Fêtes

Jean Castex a donc fait part du projet de son gouvernement de franchir une étape de plus dans la contrainte « vaccinale ». Avec l’astuce évidemment un peu grosse de profiter du temps des fêtes pour éviter les remous.

Cette « fuite en avant » présente plusieurs caractéristiques intéressantes qui en font en réalité un pari risqué.

Comme le souligne l’analyste Eric Verhaege dans son Courrier des stratèges : « en prenant la décision de lancer le passe vaccinal au beau milieu de la trêve des confiseurs, Emmanuel Macron prend un risque politique majeur, dont nous pensons qu’il pourrait être le dernier avant une élection présidentielle à laquelle il n’est pas assuré de pouvoir participer. D’ailleurs, l’accélération du calendrier annoncée hier témoigne des craintes du gouvernement… »

Cette nouvelle mesure est en effet logique dans la perspective d’un plan qui serait d’imposer à tout prix de facto l’obligation vaccinale… sans avoir à l’imposer formellement. Sachant que si c’était le cas, alors l’État deviendrait incontournablement responsable des dégâts causés (décès et effets indésirables graves) avec l’obligation d’indemniser les victimes.

User de tous les procédés même contraires à une quelconque justification sanitaire fait sens si cette imposition généralisée constitue le but poursuivi.

Si la fin est sanitaire en revanche, alors rien ne justifie cette nouvelle mesure, s’ajoutant à un cortège d’autres dont la science a montré l’inutilité, des confinements au passe « sanitaire » en passant par l’obligation du port du masque…

Ce qui paraît nouveau dans l’affaire est que cette absence de justification sérieuse commence à être dite largement, y compris sur les plateaux de télévision, comme en témoigne l’extrait suivant :


Dans le même temps, le Syndicat de la Médecine Générale publiait un communiqué exprimant son inquiétude face à la logique de discrimination envers les « non-vaccinés » et appelant au refus du passe vaccinal.

Pour lire le communiqué : cliquer ici.

Enfin, une pétition en ligne adressée aux Députés et aux Sénateurs a rapidement été lancée et s’approche à l’heure où nous publions cet article des 500’000 signatures.

  Signer la pétition : cliquer ici.

Tout ceci dessine en effet une configuration à haut risque pour le gouvernement français : son acharnement à obtenir une couverture « vaccinale » généralisée, malgré l’échec sanitaire de la politique visant à tout miser sur les vaccins géniques, s’apparente à l’heure qu’il est à un « quitte ou double ».

Pour lire la chronique de Guy Mettan dans l’Agefi « Vaccins: succès commercial, échec stratégique » : cliquer ici.

Les motivations de nos gouvernements à imposer à tout prix cette « vaccination » d’une utilité que l’on sait aujourd’hui défaillante posent question. Ce sera le travail des historiens (et très probablement avant cela des tribunaux) de les mettre en lumière dans leur réalité.

Le forcing actuel dicté en grande partie par la révélation de l’inefficacité des vaccins géniques sur les nouveaux variants d’une part et celle des fraudes et dissimulations à l’appui de leur mise sur le marché précipitée d’autre part, pourrait bien avoir l’effet « boomerang » périlleux pour le gouvernement français de coaliser les oppositions.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

ADR Reports

Une image

Ce nouveau masque sauvera des vies
Ce nouveau masque sauvera des vies

A lire

Vaccins: on nous aurait menti?
Me Jean-Pierre Joseph
Il n'y a pas d'alternative
Bernard Rothé & Gérard Mordillat

Tags