Contrôle social, du mythe à la réalité

Contrôle social, du mythe à la réalité

Par Sylvain Devaux

Une bonne partie du monde est devenue un merveilleux terrain de jeu pour tous les apprentis sorciers.

Par la « méthode douce » nous avons accepté les GPS, les téléphones portables, les caméras de surveillance mais aussi la reconnaissance faciale, les cookies sur Internet, les objets connectés, bref, tout ce qui contribue gentiment à notre surveillance étroite.

Les voitures deviennent aussi connectées et dès 2024, elles verront leur système de reconnaissance des panneaux de limitations de vitesse couplé à un limiteur.

Les assurances proposent également des systèmes de surveillance de votre comportement au volant pour permettre, c’est la carotte, de faire baisser votre prime. Tout ceci part du principe que c’est « pour votre bien » et que toutes les données collectées sont protégées.

Les puces dans notre corps c’est déjà une réalité, le tout avec une apparente bienveillance qui fait froid dans le dos.

L’arrivée du Covid, quel qu’en soit la source, a permis de tester une forme de surveillance à grande échelle.

Mais pour que l’acceptation soit totale, il a fallu faire peur, très peur. D’une façon suffisamment disproportionnée pour que l’acceptation se fasse sans heurts. Cela n’a pas été tout à fait le cas mais les techniques coercitives pour faire rentrer dans le rang les récalcitrants se mettent en place et se durcissent crescendo, laissant juste le temps à l’opinion d’accepter ce qui aurait été jugé totalement inacceptable il y a peu.

Il suffit juste de faire croire que cette minorité récalcitrante est la source de tous les maux du pays.

Pour cela, il faut aussi discréditer et étouffer les voix discordantes, fussent-elles celles de scientifiques de renom.

Si Internet et les réseaux sociaux ont permis à tous de se faire entendre, il est clair qu’aujourd’hui les plateformes font la pluie et le beau temps et que cette époque est révolue.

Trop inquiets des sanctions fiscales agitées par les Gouvernements, les dirigeants de ces plateformes font la police sur la toile de la façon la plus arbitraire qui soit, aux ordres.

Cet objectif de contrôle social n’est peut-être pas à l’origine de cette crise sanitaire, mais elle est toutefois une sacrée opportunité pour tester tant les techniques de surveillance à grande échelle que la fabrique du consentement.

Alors si vous avez commandé une enceinte connectée pour Noël, que vous rêvez de la dernière voiture électrique à la mode et ultra connectée, j’espère que vous le faite en toute connaissance de cause et non par une sorte d’acceptation au nom du progrès et du bien de tous.

Tous les « geeks » sont une cible rêvée et entretenue avec nombre d’attentions.

Si vous vous croyez libres, sachez qu’il est déjà trop tard, c’est de l’histoire ancienne.

Serais-je complotiste ?

Non, juste réveillé.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

ADR Reports

Une image

La dictature es En marche. Réveillez-vous!
La dictature es En marche. Réveillez-vous!

A lire

La société toxique
Pryska Ducoeurjoly
Le Nouveau Pearl Harbor
David Ray Griffin

Tags