Vaccination en Israël : le gouvernement accusé de violer le code de Nuremberg

Vaccination en Israël : le gouvernement accusé de violer le code de Nuremberg

Un cabinet israélien a déposé plainte contre le gouvernement d’Israël auprès de la Cour Pénale Internationale à la Haye, accusé d’avoir violé le code de Nuremberg et de participer à un crime contre l’humanité. La CPI a accusé réception de la plainte, sans toutefois l’avoir encore validée.

Israël : un exemple à suivre pour certains, à fuir pour d’autres

Selon le journal Le Monde le 14 mars 2021, « 40 % de la population a été doublement vaccinée (55 % ayant reçu la première dose) » en Israël.

Ce qui semble enviable pour certains, est inacceptable pour d’autres :  une plainte relayée par le site Israel News a été déposée auprès de la Cour Pénale Internationale début mars par les avocats Ruth Makhacholovsky et Aryeh Suchowolski au nom d’un groupement de personnes constitué notamment d’avocats, de médecins et de membres de la société civile.

Ces-derniers reprochent au gouvernement de violer le code de Nuremberg et ont choisi « d’exercer leur droit démocratique de ne pas recevoir le traitement médical expérimental (vaccin contre le Coronavirus) » et n’en peuvent plus de subir « des pressions graves et illégales ».

Le code de Nuremberg bafoué selon les plaignants

Au sein de cette plainte, ils rappellent ce qu’est le Code de Nuremberg : « un code d’éthique médicale publié à partir des lois en vertu desquelles des criminels nazis ont été jugés pour avoir mené des expériences médicales horribles pendant la Seconde Guerre mondiale, dans le procès des médecins connu sous le nom de procès de Nuremberg. »

Ils énoncent également le premier principe de ce code qui exige que soient présents « la volonté et le consentement éclairé de la personne pour recevoir un traitement et participer à l’expérience.

La personne devrait exercer sa liberté de choix sans l’intervention d’une entité qui exerce la force, la fraude, la tromperie, la menace, la sollicitation ou tout autre type d’obligation ou de coercition. »

Principe du consentement souligné également par le professeur d’éthique médicale Emmanuel Hirsch, auteur de « L’Éthique au cœur des soins » , (Vuibert, 2006) et cité par Le Parisien : « Le cœur du code, c’est la notion du consentement.

Pour qu’il y ait consentement il faut qu’il y ait information claire, et loyale : ce qu’on appelle le consentement éclairé. Le code de Nuremberg a une valeur universelle ».

Trois autres principes éthiques sont bafoués selon les plaignants : « l’expérience doit être réalisée pour éviter les souffrances ou les blessures physiques (…) l’expérience ne doit pas être menée lorsqu’il y a des raisons de croire qu’un décès ou une blessure est en train de se produire (…) la personne responsable de l’expérience sera disposée à l’arrêter à tout moment s’il y a une raison raisonnable de croire qu’elle entraînera des blessures, une invalidité ou la mort de l’expérimentateur », énumèrent-ils.

Or « Le traitement est connu pour causer de nombreux décès, blessures et dommages graves (y compris des incapacités et des paralysies) après la vaccination.

Malgré cela, le gouvernement n’a pas ordonné d’enquêter sur cette affaire. Il est intéressant de noter que le ministère de la Santé a ouvertement reconnu que 41% du personnel vacciné, militaire, éducatif et médical souffraient d’effets secondaires graves et potentiellement mortels.

Il est également étonnant qu’il n’y ait pas de rapports complets sur le nombre de morts ou de blessés, comme on pourrait s’y attendre dans un tel processus médical ».

Lire la suite

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

Une image

Le plan maçonique
Le plan maçonique

A lire

Sous nos yeux
Thierry Meyssan

La vraie info est ici

Tags