Le chef pathologiste allemand tire la sonnette d'alarme sur les blessures mortelles causées par le vaccin Covid : "Le vaccin est la cause du décès dans 30 à 40 % des autopsies de personnes récemment vaccinées".

Le chef pathologiste allemand tire la sonnette d'alarme sur les blessures mortelles causées par

Le directeur de l'Institut de pathologie de l'université d'Heidelberg, Peter Schirmacher, a pratiqué plus de quarante autopsies sur des personnes décédées dans les deux semaines suivant l'administration du vaccin Covid-19 et s'est alarmé de ses conclusions.

Schirmacher a déclaré que 30 à 40 % des personnes qu'il a examinées sont mortes à cause du vaccin et que, selon lui, la fréquence des conséquences fatales des vaccinations est "sous-estimée."

À la suite de ses conclusions, Schirmacher a réclamé davantage d'autopsies de personnes vaccinées afin de mieux déterminer si les vaccins sont liés aux décès. Il a averti que le nombre élevé de cas non signalés de décès dus à la vaccination est en partie dû au fait que "les pathologistes ne remarquent rien sur la plupart des patients qui meurent après et peut-être à cause d'une vaccination."

Bien qu'ils aient tiré la sonnette d'alarme autour des vaccins, beaucoup ont critiqué les conclusions de Schirmacher, l'Institut Paul Ehrlich qualifiant les déclarations du directeur d'"incompréhensibles." Le laquais de la chancelière, l'immunologiste allemand de haut niveau Thomas Mertens, a tout de suite rejeté les conclusions : "Je ne connais pas de données qui permettraient de faire une déclaration justifiable ici et je ne suppose pas un nombre non déclaré."

L'immunologiste Christian Bogdan de l'hôpital universitaire d'Erlangen, membre de la Commission permanente des vaccinations (STIKO), a également contredit l'hypothèse de Schirmacher d'un "nombre élevé de complications vaccinales non déclarées, voire de décès".

Malgré ces critiques, Schirmacher a reçu le soutien de ses propres rangs, et l'Association fédérale des pathologistes allemands a déclaré qu'il fallait pratiquer davantage d'autopsies de personnes vaccinées décédées dans un certain délai après la vaccination.

Le chef du "Groupe de travail Autopsie" de cette association a voulu sensibiliser les médecins généralistes et les autorités sanitaires à ce sujet. En principe, les médecins des patients décédés quelques jours ou semaines après la vaccination devraient demander une autopsie en cas de doute ou les autorités sanitaires devraient prendre des mesures,

L'Association fédérale des pathologistes l'avait déjà demandé en mars dans une lettre adressée au ministre de la santé Jens Spahn (CDU), mais elle est restée sans réponse.

Bien sûr, il convient de noter que l'avertissement de Schirmacher pourrait faire perdre à plusieurs sociétés pharmaceutiques des milliards de dollars de chiffre d'affaires à long terme, ce qui explique pourquoi ses conclusions ont été examinées et ternies par l'agenda pro-vaccins.

Cependant, la réputation et le sérieux de Schirmacher ne peuvent être ignorés.

Schirmacher lui-même dirige déjà un projet d'autopsie de personnes décédées du Covid-19, qui est subventionné par l'État. Il a ensuite lui-même élargi le champ d'action et a commencé à effectuer des autopsies sur plus de 40 personnes vaccinées décédées. Bien que ses résultats ne représentent qu'un petit échantillon, ils constituent une représentation inquiétante d'un tableau plus large : 30 à 40 % sont morts de la vaccination elle-même. Le pathologiste a cité "des effets secondaires rares et graves de la vaccination - comme une thrombose veineuse cérébrale ou des maladies auto-immunes."

En réponse aux critiques, Schirmacher a nié un manque de compétence, déclarant : "Les collègues ont définitivement tort car ils ne peuvent pas évaluer cette question spécifique de manière compétente". En outre, le directeur a déclaré qu'il ne cherche pas à susciter la peur et qu'il n'est pas opposé aux vaccinations, puisqu'il a lui-même reçu le vaccin.

Il ne sera pas surprenant de voir dans les semaines à venir la réputation de Schirmacher complètement mise en pièces dans les médias, en ligne et dans la communauté scientifique et médicale.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

ADR Reports

Une image

Les labos et institutions pharmaceutiques vous souhaitent d'ecellentes fêtes de fin d'année et vous remercient pour votre contribution.
Les labos et institutions pharmaceutiques vous souhaitent d'ecellentes fêtes de fin d'année et vous remercient pour votre contribution.

A lire

Mensonges d'Etat
Philippe Pascot
169 Pas
Pat Jaulent et Jacky Cassou

Tags