Pfizer avoue qu’il faut « 5 ans » pour étudier les risques de myocardites et péricardites chez les enfants

Pfizer avoue qu’il faut « 5 ans » pour étudier les risques de myocardites et péricardites chez les e

Dans un document officiel que vous pourrez retrouver sur le site de la FDA américaine, laboratoire Pfizer avoue le plus simplement du monde à la page 11 qu’il lui sera nécessaire de réaliser 5 études dont une sur 5 ans à fin de mesurer les risques d’atteintes cardiaques de type myocardites et péricardites chez les enfants de 5 à 12 ans.

Ils avouent clairement que le nombre de participants au programme actuel est insuffisant. Vos enfants sont en danger, ils participent à un essai clinique sauvage extrêmement dangereux étant donné le nombre important d’effets indésirables déjà répertoriés.

C’est écrit noir sur blanc, le laboratoire lui-même ne sait pas ce qu’il fait pourtant vous avez des charlatans sur les plateaux télé comme Catherine Hill ou Gilbert Deray… qui poussent de toutes leurs forces à la vaccination des 5 – 12 ans. Ces mêmes morticoles cathodiques qui affirmaient que les effets indésirables dus à la vaccination n’apparaissent jamais au-dessus de 2 mois après l’injection alors que Pfizer demande 5 ans d’études pour y voir plus clair !

Les parents qui vont laisser faire ça sont indignes, ils sont complètement inconscients, ils ne pourront pas assumer les conséquences dramatiques de leur sottise. Ce risque concerne d’ailleurs tous les mineurs en dessous de 18 ans mais également les adultes cars un très grand nombre d’entre eux souffre déjà de ces atteintes cardiaques post-vaccinales.

Bien entendu, même si ce document a été mis en ligne il y a plus de 2 semaines, aucun média français n’en parle, c’est le blackout total, la censure intégrale. Il est inconcevable pour la Doxa de publier ou de diffuser un article qui aille contre la soi-disant sécurité garantie des vaccins et pourtant depuis le début de cette triste affaire, un grand nombre de vaccins ont été interdit à de larges parties de la population.

« Le nombre de participants au programme de développement clinique actuel est trop petit pour détecter tout risque potentiel de myocardite associé à la vaccination. L’innocuité à long terme du vaccin COVID-19 chez les participants âgés de 5 à 12 ans sera étudiée dans 5 études d’innocuité post-autorisation, y compris une étude de suivi de 5 ans pour évaluer les séquelles à long terme de la myocardite/péricardite post-vaccination » Source ici (page 11).


Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

Une image

Prenez une aspirine
Prenez une aspirine

A lire

Le traître et le néant
Gérard Davet, Fabrice Lhomme

La vraie info est ici

Tags