Covidisme : la propagande vaccinale rend vraiment stupide

Covidisme : la propagande vaccinale rend vraiment stupide

Comment est-il possible d’enchaîner autant de bêtises sans s’en rendre compte, pire, avec la complicité imbécile des journalistes sur le plateau !

Depuis quand les non vaccinés « se la coulent douce » ?

Au contraire, ils sont les pestiférés de la Doxa et du gouvernent, ils n’ont le droit de rien faire, sont licenciés, ne peuvent sortir, vivre ni même aller visiter un malade à l’hôpital !

Pourquoi il parle d’effort à se faire vacciner ?

À quel moment se faire vacciner représente un effort qui force l’admiration et le respect ? Les propos son confus, absurdes et d’une rare stupidité.

De plus dire « Y en a qui jouent pas le jeu » comme s’il était question d’un jeu, la vaccination est un acte médical qui n’a rien d’amusant ni de ludique !

Pire, le Pascal interviewé nous explique que sa femme a eu des effets indésirables graves qui ‘ont conduit à son hospitalisation dès sa première dose mais n’a pas empêché une 2e !!! On tient un génie !

Puis il enchaîne le cerveau d’Aubagne : « Le vaccin va nous sauver si on se vaccine TOUS » ! A h bon ! Qui a dit ça ?

Connait-il au moins le principe d’immunité collective !

Depuis quand on doit vacciner 100% des gens pour se protéger d’une maladie ?

C’est une fake news, ceci n’a jamais existé en médecine. Ensuite il nous sort le couplet « …dans le pays des droits de l’homme ce n’est pas très égalitaire » !

A quel moment vacciner relève des droits de l’homme ou de l’égalité ?

Puis Apolline lui demande : « Vous en avez marre de payer pour les autres quoi » ajoutant une moue qui donne la nausée ! En réalité c’est nous qui payons les 20€ la dose de vaccin à tous les cobayes de Pfizer, ce qui fait 60€ pour les 3 doses, ce sont les vaccinés qui dilapident l’argent de la Sécu.

Mais Pascal veut retourner au cinéma, du coup il est obligé de se faire vacciner. Il ne peut pas se passer de sa séance de cinéma, c’est vital.

Par contre mettre au chômage des dizaines de milliers de soignants et mettre en danger l’hôpital public, du coup lui et sa famille, ça ne le dérange pas trop, ça va.

Cette interview lunaire démontre à quel point la propagande est dangereuse, à quel point le covidisme est une maladie mentale aux conséquences dramatiques.


Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

Une image

Le Monde : Propagande pour le rappel vaccinal
Le Monde : Propagande pour le rappel vaccinal

A lire

Il n'y a pas d'alternative
Bernard Rothé & Gérard Mordillat
La Déprogr@mmation
Sylvain Laforest

La vraie info est ici

Tags