« Comment Fauci a trompé l’Amérique » : deux épidémiologistes de Harvard et Stanford dénoncent

« Comment Fauci a trompé l’Amérique » : deux épidémiologistes de Harvard et Stanford dénoncent

par Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé, référent en santé publique de Covidhub.

Les Pr Kulldorff et Bhattacharya font partie des scientifiques les plus influents et respectés dans leur domaine. Dans une tribune publiée par le magazine américain Newsweek, ils contestent la politique du Dr Fauci, devenue la référence pour la quasi-totalité des gouvernements occidentaux. "Le Dr Fauci s'est trompé sur des questions majeures d'épidémiologie et de santé publique. La réalité et les études scientifiques l'ont maintenant rattrapé."

Les analyses qui suivent sont très largement reprises de la tribune écrite par les Pr Kulldorff et Bhattacharya. Les liens renvoient aux références originales, en anglais, citées par les auteurs.

Cela fait dix-huit mois que les pays du bloc occidental appliquent des politiques coercitives et liberticides, au motif d’un impératif sanitaire. Pourtant, comme cela a été abondamment évoqué sur Covidhub, elles sont profondément contraires aux connaissances et aux bonnes pratiques en santé publique.

Des mesures contraires à l’éthique et aux connaissances


Jamais encore des idées comme le confinement d’une population en bonne santé, l’imposition généralisée du port du masque contre un virus ou la « vaccination » de catégories de la population courant plus de risques avec la vaccination qu’avec la maladie n’avaient été envisagées, tant elles sont contraires à l’éthique et aux connaissances scientifiques.

Un défilé continu de médecins de plateaux télévisés pétris de conflits d’intérêts est venu brouiller cette évidence, sans que les défenseurs des bonnes pratiques aient voix au chapitre. C’est dire si la prise de position des deux scientifiques de réputation mondiale dans un média aussi prestigieux que Newsweek a fait l’effet d’une bombe.

Déconstruisant les décisions imposées aux États-Unis – et à partir de là à travers le monde – les auteurs passent en revue les erreurs commises, aux conséquences incalculables.

Le déni incompréhensible de l’immunité naturelle


En poussant à l’imposition de vaccins, le Dr Fauci a ignoré l’immunité naturellement acquise parmi les personnes guéries du Covid, qui sont plus de 45 millions aux Etats-Unis. Ceci alors que l’immunité naturelle est plus forte et plus durable que l’immunité induite par le vaccin : dans une étude réalisée en Israël, les personnes vaccinées se sont montrées 27 fois plus à risque de contracter le Covid symptomatique que les personnes non vaccinées qui s’étaient remises d’une infection antérieure.

Sous le mandat de Fauci – comme cela se passe aussi en France – les hôpitaux ont licencié des médecins, des infirmières et des aides-soignantes héroïques qui se sont rétablis du Covid. Grâce à leur immunité supérieure, ils pouvaient pourtant s’occuper en toute sécurité des patients les plus âgés et les plus fragiles, avec un risque de transmission encore plus faible que les personnes vaccinées.

Le défaut de protection des personnes âgées


Si tout le monde peut être infecté, le risque de mortalité est plus de mille fois supérieur entre les personnes âgées et les jeunes. Après plus de 700 000 décès déclarés dus au Covid en Amérique, il est évident que les mesures de confinement n’ont pas réussi à protéger les personnes âgées à haut risque.

Lorsqu’il a été confronté à l’idée d’une protection ciblée des personnes vulnérables, le Dr Fauci a admis qu’il n’avait aucune idée de la manière d’y parvenir, arguant que ce serait impossible. « Cela peut être compréhensible pour un scientifique de laboratoire, mais les scientifiques de la santé publique ont présenté de nombreuses suggestions concrètes qui auraient été utiles, si Fauci et d’autres responsables ne les avaient pas ignorées » relèvent les auteurs.

Une campagne de « vaccination » généralisée absurde


Ils ajoutent que « les efforts de vaccination actuels devraient viser à atteindre les personnes de plus de 60 ans qui ne sont ni guéries du Covid, ni déjà vaccinées« . Au lieu de cela, le Dr Fauci a fait pression pour que les vaccins soient obligatoires pour les enfants, les étudiants et les adultes en âge de travailler qui sont déjà immunisés – toutes populations à faible risque – ce qui a provoqué d’énormes perturbations sur les marchés du travail et entravé le fonctionnement de nombreux hôpitaux. Sans parler des effets secondaires sans précédents, y compris sur des tranches d’âge où la « vaccination » aura tué beaucoup plus que sauvé de vies selon les données admises par la FDA.

Lire la suite

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

Une image

Essayez d'expliquer à votre chien que sa laisse est un instrument de liberté
Essayez d'expliquer à votre chien que sa laisse est un instrument de liberté

A lire

La vraie info est ici

Tags