Démolition contrôlée : les faillites pourraient bondir de 40% en France en 2022

Démolition contrôlée : les faillites pourraient bondir de 40% en France en 2022

Si le raz-de-marée de faillites n’a pas eu lieu en raison notamment d’un large soutien public et de la suspension des tribunaux de commerce, les difficultés pour les entreprises pourraient se multiplier en France et dans le monde. Selon une récente étude d’Euler Hermes, les défaillances pourraient bondir de 40% en France et 15% sur la planète en 2022. Explications.

C’est le grand paradoxe de cette crise sanitaire. Alors que l’onde de choc de la pandémie a fait disjoncter l’économie mondiale en 2020, le niveau des défaillances d’entreprises est resté au plus bas pendant une longue période. Pour autant, la situation financière des entreprises risque de se dégrader dans les mois à venir.

Après avoir mis en place un large soutien public au pire de la crise sanitaire, la plupart des Etats développés ont décidé de retirer progressivement leurs mesures de soutien à l’économie. Selon la dernière livraison d’Euler Hermes dévoilée ce mercredi 6 octobre, les faillites devraient rebondir en 2022 à l’échelle du globe.

Les économistes tablent ainsi sur une hausse de 15% l’année prochaine contre une baisse de -6% en 2021 et -12% en 2022. Le niveau des faillites anticipé resterait toutefois inférieur (-4%) à celui d’avant-crise. Même s’il est encore un peu tôt pour évaluer l’ampleur des dégâts de cette pandémie sur le tissu productif mondial, l’évolution des faillites va surtout dépendre de la reprise économique et de la trajectoire des politiques budgétaires et monétaires.

Sur le front de l’emploi, ces faillites pourraient plonger un grand nombre de travailleurs au chômage.

La Tribune, le 6 octobre 2021


Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

Une image

Crimes et corruption : Refus de traitement précoces
Crimes et corruption : Refus de traitement précoces

A lire

La stratégie du choc
Naomi Klein
Le hold-up des mots
Geoffroy de Vries

La vraie info est ici

Tags