Ayuso annonce la fin de toutes les restrictions à Madrid à partir de ce lundi

Ayuso annonce la fin de toutes les restrictions à Madrid à partir de ce lundi

Lors de son voyage à Washington, la présidente de la communauté de Madrid vient d’annoncer sur Telecinco la fin de toutes les restrictions pour l’hôtellerie et tout autre événement dans la Communauté de Madrid.

Il s’agira entre autres d’éliminer les restrictions “de caractère général tant à l’intérieur qu’à l’extérieur” dans tous les secteurs de l’économie.

Il sera par exemple possible de s’asseoir aux bars, ce qui permettra aux entrepreneurs de l’hôtellerie et de la restauration de pouvoir retrouver une activité normale. Selon la présidente, Madrid “est une communauté qui a su conjuguer le plus important qui est la vie et la santé avec l’économie, ce qui a mis la communauté dans une situation privilégiée. Nous avons récupéré l’emploi, que nous avions perdu pendant la pandémie et nous avons évité la perte de beaucoup d’autres”.


Rush des parisiens à Madrid

Ceux qui vivent entre Paris et Madrid, alors que les voyages d’affaires n’ont pas vraiment repris, du moins officiellement, auront remarqué que tous les vols entre Paris et Madrid sont complets et affichent des prix proches de 400€ l’aller-retour. Soit une multiplication par 10 depuis 6 mois.

Il en est de même pour les hébergements puisque sur Airbnb il est presque impossible de trouver des appartements corrects en centre-ville à moins de 150€ la nuit (les prix oscillent entre 180 et 450 euros la nuit). Sur booking.com, les hôtels 4* qui étaient encore à 70€ la nuit en début d’année n’hésitent plus à afficher des prix supérieurs à 200€, ce qui représente même un prix supérieur d’avant la crise.

Les parisiens cherchent à fuir le régime sanitaire imposé en France qui est plus ressenti comme une oppression qu’une solution efficace puisque le nombre de morts n’est pas supérieur à Madrid que Paris selon les données officielles.
Une dynamique soutenue depuis un an

La Communauté de Madrid reste une des seules régions d’Europe qui n’a pas empêché les bars, restaurants et hôtels de fonctionner casi normalement depuis septembre 2020.

Cela a permis aux professionnels et entrepreneurs du secteur de maintenir les emplois et de surtout de ne pas perdre son personnel. Car la grosse problématique qu’ont désormais les entrepreneurs à Paris est de retrouver le personnel perdu à cause des fermetures. La dynamique est telle à Madrid que dans certaines rues comme par exemple, la Calle Jorge Juan qui est devenu le “place to be” des restaurants à la mode, les restaurants sont pleins quasiment tous les soirs, y compris en semaine et ce, depuis le début de l’année.

Madrid redevient la capitale du loisir, de la liberté et de l’entreprenariat.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

A lire

Le racket des laboratoires pharmaceutiques et comment en sortir
Michèle Rivasi, Serge Rader, Marie-Odile Bertella-Geffroy
L'économie bleue 3.0
Gunter Pauli

La vraie info est ici

Tags