Exclusivité covid-19 : Pfizer concocte son propre ivermectine (seule une molécule diffère)

Exclusivité covid-19 : Pfizer concocte son propre ivermectine (seule une molécule diffère)

Par Alexander Doyle pour WikiStrike

Nouvelle escroquerie du nébuleux laboratoire Pfizer ?

Lundi, Pfizer a annoncé le lancement d'un essai accéléré de phase 2/3 pour une pilule prophylactique COVID conçue pour éloigner le COVID chez les personnes susceptibles d'avoir été en contact avec la maladie.

Coïncidence (ou non), le médicament de Pfizer partage au moins un mécanisme d'action comme l'ivermectine – un antiparasitaire utilisé chez l'homme depuis des décennies, qui fonctionne comme un inhibiteur de protéase contre le Covid-19, qui, selon les chercheurs, "pourrait être la base biophysique de son efficacité antivirale."

Et voilà, le nouveau médicament de Pfizer - surnommé "Pfizermectine", décrit par le géant pharmaceutique comme un "puissant inhibiteur de protéase".


Pfizer ivermectine

Et c'est exactement ce que fait l'ivermectine, prophylactique utilisé pour un certain nombre de raisons chez les humains et les animaux. Mais contrairement au médicament expérimental de Pfizer, l'ivermectine a peut-être déjà sauvé des centaines de milliers de vies de l'Inde au Brésil.

  • Ivermectine médicament générique => prix ridicule de 8,30 €/boite domaine public brevet terminé
  • Pfizermectine : on change 1 atome de la molécule => brevet accepté
  • => exclusivité et prix libre x par 100 sans aucune concurrence

Simple à comprendre, non ? https://t.co/pjpbr47kjZ
— Docteur P.E.B (@DocteurPEB1) September 29, 2021

De nombreux utilisateurs des réseaux sociaux, impitoyables, ont remarqué et commenté les nombreuses similitudes entre les deux médicaments, tandis que s'abat une puissante campagne de dénigrement sur le « vermifuge pour chevaux » . Sur ce, la forte ressemblance entre l'offre à venir de Pfizer et l'ivermectine parait suspecte.



Mais Pfizer, Moderna et leurs dirigeants ont déjà montré au monde leur préférence pour le profit en augmentant discrètement le prix de leur vaccin anti-covid, une « manne venue du ciel » .

Parce qu' une grande partie des américains a rejeté les vaccins, Pfizer a besoin de placer sur le marché un autre médicament pour la satisfaire.

Aux USA, ce marché non conquis représente 35 %, de quoi mettre les bouchées doubles pour le contenter.

Selon Reuters, Pfizer a déclaré lundi avoir "démarré une grande étude testant son médicament antiviral oral expérimental pour la prévention de l'infection au COVID-19 parmi ceux qui ont été exposés au virus".

Pfizer n'est pas le seul fabricant de médicaments à espérer développer un traitement prophylactique pour l'exposition au COVID (d'autant plus que les variants soulèvent la possibilité que les vaccinations ne soient pas suffisantes). Merck et son rival suisse Roche se sont eux aussi lancés dans la course pour développer leur propre pilule antivirale facile à administrer.

Reuters explique que l'étude de stade intermédiaire à avancée testera la capacité du médicament Pfizer (connu sous le nom de PF-07321332) à prévenir les symptômes du covid chez 2 660 participants adultes en bonne santé âgés de 18 ans et plus qui vivent dans le même ménage qu'un individu infecté au COVID symptomatique confirmée.

Le médicament, conçu pour bloquer l'activité d'une enzyme clé nécessaire à la multiplication du coronavirus à l'intérieur du corps humain, sera administré avec une faible dose de ritonavir, un médicament plus ancien largement utilisé dans les traitements combinés de l'infection par le VIH.

À l'heure actuelle, le remdesivir, médicament IV très médiatisé mais pas très efficace de Gilead, est le seul traitement antiviral approuvé pour combattre le covid aux États-Unis. Plusieurs cocktails d'anticorps ont également été largement testés et des essais sont en cours - y compris chez Merck et son partenaire Ridgeback Biotherapeutics, qui ont récemment lancé un essai de stade avancé pour la prophylaxie expérimentale COVID, le molnupiravir.

Commentaires : 0
Participez à la discussion, postez votre commentaire ici. Votre commentaire ne sera pas visible de suite, il doit être approuvé avant d'apparaître ci-dessous

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Soyez le premier à poster

A propos

Vous l'aurez sans doute remarqué, le monde a un petit peu changé depuis le premier trimestre 2020. Pas facile de s'y retrouver parmi ce flot ininterrompu de news, infos, brèves, reportages, débats télévisés, même des encarts publicitaires... Beaucoup trop d'info tue l'info. Pourtant il en a sûrement sur ce site dont vous n'avez pas encore eu connaissance. Servez-vous et partagez.

Une image

Je me demande si laisser la fenêtre entrouverte n'est pas un peu risqué...
Je me demande si laisser la fenêtre entrouverte n'est pas un peu risqué...

A lire

Mensonges d'Etat
Philippe Pascot

La vraie info est ici

Tags